Mes Lectures du Moment #6

07:30

En ce début de mois d'août, je reviens sur mes quatre lectures du mois dernier : de la fantasy, une romance, et deux romans coup de coeur!


Place à mes Lectures du Mois de Juillet!






❥ " Changer l'eau des fleurs" de Valérie PERRIN  💛💛💛💛

avis changer l eau des fleurs de valerie Perrin

Résumé : Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.


Avis : Le premier roman de Valérie Perrin « Les oubliés du dimanche » était déjà mon coup de cœur de cette première partie d’année et je vous en faisait d’ailleurs l’éloge dans mon précédent article Mes lectures du moment #4

Forcément j’avais hâte de lire son roman, forcément j’ai sauté au plafond quand mes amies m’ont offert ce livre et... forcément j’ai à nouveau adoré. J’ai mis un petit peu de temps à rentrer dans le récit contrairement au premier mais je pense que ce sont surtout les circonstances dans lesquelles je le lisais qui jouaient. J’ai lu par petites touches pendant une semaine. Mais une fois que c’était parti impossible de décrocher.

 À nouveau Valérie Perrin mène la valse de ses personnages, croisant le passé et l’actuel, plusieurs intrigues à différentes périodes de la vie des personnages principaux. Et ça se croise, se mêle, se complète. Plus on avance, plus la consistance de chaque personnage ainsi que leurs histoires de vie prennent forme. Toujours avec empathie, toujours avec bienveillance. À nouveau : c’est beau tout simplement. L’humain et les relations sociales sont au coeur toujours. 

On parle de deuils, des pires, de ceux qu’on ne veut pas avoir à imaginer, de rencontres, d’amour, de plaisirs simples, de confiance.



❥ " Une fille comme elle" de Marc LEVY  💛

avis une fille comme elle de Marc Levy

Résumé : New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…
Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité.
Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage. 

Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Avis : Ceux et celles qui me suivent sur Instagram le savent déjà : Marc Lévy ce n’est pas ma tasse de thé. Du tout. En fait je fais un boycotte très clairement avec ma bonne tête de cochon en prime. Ça fait bien 10 ans que je me refuse à ouvrir un de ses livres. Mais quand j’ai reçu l’exemplaire de son dernier roman en format broche de la part des Éditions Robert Laffont je n’ai pas pu me résoudre à ne pas l’ouvrir. Trop de respect pour cet objectif incroyable qu’est le livre. Je ne peux pas me dire qu’on me donne accès à un livre qui coûte quand même 21,50€ et me payer le luxe de le regarder en coin alors que je sais qu’il y aurait bien des lecteurs qui aimeraient pouvoir se l’offrir. Alors non, je n’allais pas le boycotter et j’allais remettre à jour mon avis sur cet auteur. 

L'objet en lui même est très beau. Les éditions Robert Laffont font un travail incroyable sur leurs couvertures et leurs éditions de manière générale. On a envie de l’avoir ce livre parce que l’édition est de très bonne qualité et que la couverture est d’une beauté pas possible. Je me suis donc lancée en me disant « Allez depuis 10 ans il est temps que ton avis change c’est quand même un des auteurs français qui vend le plus de livres ».

Bon, je ne vous cache pas que je n’ai pas aimé. Le style d’écriture est légèrement moins simpliste que dans mes souvenirs. On est sur un style sans effet particulier, mais cela se rapproche du livre feelgood facile à lire qui roule tout seul. Par contre l’histoire. Enfin j’ai surtout envie de parler de la Non- Histoire. 300 pages en caractère 46 pour qu’il ne se passe absolument rien... le cœur du récit se déroule dans un hôtel cossu de New York. Nous y retrouvons la majorité de nos personnages principaux : Chloe jeune femme active et dynamique vivant en fauteuil roulant depuis un drame , Deepak le liftier bientôt rejoint par Sanji son neveu tout droit arrivé d’Indes pour affaires, le folklore des autres habitants. Le titre se suffit à lui même, on sait qu’on va être dans une romance. L’arrivée du neveu et sa rencontre avec Chloé laisse peu de doute. Et puis. Voilà c’est tout. Au bout de 200 pages je me suis dit que l’intrigue allait venir quelque part. Forcément. Alors mini rebondissement qui secoue la vie des habitants de l’hôtel mais franchement c’est pas folichon. Je me suis ennuyée du début à la fin et je n’ai toujours pas compris le sens de ce livre honnêtement. 

« Les enfants de Venise» me faisait de l’œil dans ma bibliothèque et je n’avais qu’une hâte finir ce Marc Levy comme on accompli sa mission pour retrouver la plume incroyable de Luca DI FULVIO.

Désolée Mr LEVY, et peut être à dans 10 ans.


❥ " Les enfants de Venise" de Luca Di FULVIO  💛💛💛💛💛

avis les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

Résumé : 1515, Venise. « Quand Mercurio s’était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s’y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n’était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. “Je te retrouverai”, voilà ce qu’il avait dit. »

Avis : J'ai découvert Luca DI FULVIO avec le « Le Gang des Rêves». Comme dis juste au dessus, j'avais hâte d'entamer Les Enfants de Venise. Est-ce que cela allait être aussi bien? Est ce que j'allais retrouver cet univers dense, la richesse du récit, la plume remarquable de cet auteur ou "Le Gang des Rêves" était-il un roman à part?

Je vous le donne dans le mille, "Les Enfants de Venise" est à nouveau une merveille! Je crois qu'il dépasse "Le Gang des Rêves" pour moi. C'est simple, j'ai lu deux autres romans depuis et pourtant ses personnages ne me quittent toujours pas. Mercurio est toujours avec moi et si vous vous lancez dans ce roman, pour sûr que vous saurez lui faire une petite place dans votre coeur vous aussi.

Ce roman est un pavé mais on en apprécie chaque chapitre. Il n'y a pas de longueur, pas de passage qu'on souhaiterait faire avancer plus vite. Chaque page nous permet de nous familiariser avec les lieux, le passé de chaque personnage, la complexité et l'ambivalence de chacun. Tout n'est pas blanc ou noir, Luca Di FULVIO explore toutes les gammes de gris.

A lire, coup de coeur garanti!

❥ " L'enfant de poussière" de Patrick K. DEWDNEY 💛💛💛💛

avis l enfant de poussiere de Patrick K Dewdney

Résumé : Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu’au jour où il est contraint d’entrer au service du seigneur local.

Avis La comparaison avec R. Hobb a forcément attisé ma curiosité. "L'Enfant de Poussière" est le 1er tome de la saga fantasy de Syffe. Un récit à la première personne qui commence dès les 9 ans du personnage principal. 

Tous les éléments sont là pour entrer dans l'histoire à toute vitesse. L'écriture est très agréable et le rythme du récit entrainant. A la manière de l'Assassin Royal on suit Syffe dans ses apprentissages, ses épreuves, la violence, ses rencontres. Ce premier tome est pour moi une réussite tant l'univers nous semble complètement familier une fois ce livre terminé. Et on en redemande.

 Les personnages sont denses et l'univers dans lequel ils évoluent se dévoile progressivement et nous promet encore de nombreuses surprises.

Un bon roman de Fantasy comme je les aime! 




4 lectures très différentes les unes des autres mais relativement denses. Comme ma Pile à lire du mois d'août que j'ai déjà entamé avant hier :)

Avez-vous eu des coups de coeur lecture ce mois-ci?

✧ les liens contenus dans cet article sont des liens affiliés avec Amazon ;)





You Might Also Like

1 commentaires

  1. Hello ! Super article, qui m'a fait découvrir des livres et des auteurs que je ne connaissais pas. Si on mets à part Marc Lévy que je connais de nom. Merci pour le partage. Mon coup de cœur lecture ce mois-ci, le premier tome de Rebecca Kean de Cassandra O'donell et le premier tome de nés à minuit de C.C Hunter. Franchement, j'ai trop accroché. Deux séries de romans fantastiques. Bonne continuation, bisous ��

    RépondreSupprimer

S'inscrire à la Newsletter

* indicates required