Et toi, tu gagnes combien d'argent avec ton blog?

07:30

Ca sent le titre un poil racoleur, n'est-ce pas? Et pourtant il fait écho à la question muette que je peux sentir. Parce qu'aujourd'hui l'image du blog a complètement changé. Alors en ce vendredi je voulais aborder avec vous 

cette question de l'argent, de la monétisation du blog.


pourquoi monetiser son blog? pourquoi ne pas monetiser son blog
Christine Roy

Avoir un blog / Etre blogueuse

Avant on tenait un blog. On avait un Skyblog, ou un Blogspot. On y mettait une photo et beaucoup de texte. Maintenant, on ne tient plus un blog. On est BLOGUEUSE. Et ça, dans l'imaginaire ça change tout. Si on est blogueuse alors on a une activité bien définie, on a une vie qui ressemble sûrement à celle affichée par les grandes influenceuses présentes sur Instagram. On reçoit plein de cadeaux, on ne paie rien et on a la vie facile.

Sauf que comme vous vous en doutez, c'est loin d'être la réalité. Faire de son blog son activité professionnelle unique et principale demande un énorme travail. Les blogueuses et blogueurs freelance ont des journées souvent très longues, des revenus très variables selon les contrats, des activités de rédaction auprès d'autres supports souvent, du travail de création de supports visuels et j'en passe. C'est une incroyable aventure mais elle n'est pas accessible et souhaitable par tout le monde.

Contrairement à ce qu'on peut penser, tirer des revenus de son blog n'est ni facile ni forcément souhaité ou souhaitable. Si j'ai voulu aborder la question de la monétisation du blog aujourd'hui c'est parce que je reçois de plus en plus de messages me demandant si mon blog est mon activité principale mais aussi parce que je vois de plus en plus de blogueuses qui créent un blog tout nouvellement et qui déjà demandent comment le monétiser.

comment et pourquoi monetiser son blog ou ne pas le monetiser
Unsplash

Parce que monétiser son blog n'est pas forcément l'objectif de tout blogueur

En ce qui me concerne, je ne souhaite pas tirer de revenus de ce blog. J'estime avoir la chance d'avoir un travail qui me plait, dans des conditions de travail qui me sécurisent ( Vous vous souvenez de mon article sur " Et si je m'étais plantée?"). En fait, plus le temps passe, plus je suis au clair avec ce que je veux et ce que je ne veux pas. Ce dont j'ai besoin pour m'épanouir ou pas. Ce qui est de l'ordre de mes envies réelles et ce qui est plutôt de l'ordre des influences extérieures.
Ce que je veux : un travail en accord avec mes valeur avec des horaires qui me permettent de profiter de mes proches et de mes passions.

Ce blog est avant tout un lieu de liberté, d'écriture et de partage pour moi. Il m'est personnel et j'ai ce luxe en ne dépendant pas financièrement de lui de pouvoir faire absolument tout ce que je veux. Je peux écrire sur les sujets qui me plaisent, je peux sortir complètement de ma ligne éditoriale, je peux arrêter d'écrire pendant des mois...  Je n'ai pas de contrat qui me demande de publier tel ou tel article contenant un certain nombre de mots et de photos, avec une optimisation SEO, l'insertion de liens dans un délai de 30 jours. Je n'ai pas de marque qui compte sur mes publications régulières et sur un univers bien identifié pour continuer à me rémunérer.

Je veux être sûre de ne pas être maladroite dans mes propos. J'admire énormément les blogueuses freelance mais je n'envie pas leur quotidien. Je fais partie de leurs heureuses lectrices qui apprécient leurs publications régulières, leur univers... 

Mais je pense qu'il est important de se rendre compte de ce qu'implique de vouloir monétiser son blog et surtout de dépendre de ces revenus. 



Affiliation et Partenariat

pourquoi et comment monétiser ou ne pas monétiser son blog
Alejandro Escamilla

En ce qui concerne le blog, je ne cherche donc pas à en tirer des revenus stables et réguliers.

Pour autant, j'accepte des partenariats de temps en temps quand ils sont en lien avec ce dont je parle ici. J'ai notamment eu un partenariat avec Cultura par exemple. La plupart du temps je ne suis pas rémunérée ( je n'ai pas de numéro de Siret ce n'est donc pas possible). Les marques proposent souvent une rémunération par le biais de carte cadeau Amazon par exemple. Mais très honnêtement c'est vraiment rare pour moi.

Majoritairement, je bénéficie d'envoi de produit en échange d'une publication. Ce type de partenariat me permet de découvrir des marques, d'accéder à de nouvelles lectures, ou des produits que je n'achèterai pas forcément initialement. 

Je suis inscrite sur 4 plateformes : Reech*, Hivency, Yoo* et InfluenceforBrands. Je dois réaliser un partenariat tous les mois, mois et demi environ. Mais bien souvent les partenariats proposés par ces plateformes ne correspondent pas vraiment à ce dont je parle donc... Je patiente :)

* : je vous ai glissé mes liens de parrainage si cela peux vous intéresser ;)

Pour moi, les partenariats sont vraiment l'occasion d'ouvrir mes champs, de faire des découvertes, de me pousser à être créative dans mes publications. Comme je ne dépends pas de ces partenariats pour vivre, je peux me permettre de faire la fine bouche et de me tourner uniquement vers ceux qui m'intéressent vraiment. 

Pour les affiliations, c'est à dire ces liens trackés qui renvoient vers un produit et qui me permettraient de toucher un pourcentage de la vente si vous veniez à effectuer un achat, je crois bien que je suis d'une nullité affligeante! Je n'ai jamais rien perçu parce que je ne suis pas franchement sérieuse. J'oublie la plupart du temps d'insérer le lien.... 


Et bien je pense avoir fait le tour de la fameuse question : Et toi, tu gagnes combien d'argent avec ton blog? J'avais envie de pouvoir rappeler que non tous les blog n'ont pas pour objectif d'être rémunérés et rentables ; que cela demande énormément d'investissement et que tout le monde ne souhaite pas forcément s'orienter vers ce choix.

Au Café des Fougères c'est mon petit café librairie en ligne et je veux pouvoir m'y sentir comme à la maison encore longtemps!

Sherlock lapin bélier de clemoussss blogueuse
Une petite photo de Sherlock pour vous souhaiter un bon week end!






pourquoi ne pas monétiser son blog


You Might Also Like

18 commentaires

  1. Merci pour cette intervention sans langue de bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire Ornella :) Passe une belle journée!

      Supprimer
  2. De la transparence et de l'honnêteté, c'est chouette ! C'est vrai qu'il y a tellement de rêves et de mirages autour de ça !
    Bref, belle journée, et merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Alix! avec tous les messages qui passent j'ai l'impression qu'on devrait tous croire que pour tenir un blog il faut avoir comme objectif de devenir "influente", de grandir tjs plus notre audience et de générer des revenus. D'un plaisir d'écrire et de partager on se plonge directement dans des objectifs quasi professionnels alors que ce n'est pas forcément les objectifs de tout le monde. Je trouvais important de pouvoir partager tout ça :D Très belle journée à toi!

      Supprimer
  3. Oh oui c'est du boulot !! Moi j'aimerais en vivre en partie, mais surtout pas en DÉPENDRE. Je veux que ça reste une passion, et comme tu dis de l'échange et surtout, surtout, de la liberté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui la liberté! Pour moi c'est un indispensable au bien être! je suis tout à fait d'accord avec toi réussir à générer des revenus tout en s'assurant un salaire convenable par une activité stable à côté c'est vraiment l'idéal :D Passe une belle journée Alexandrine!

      Supprimer
  4. Pour moi qui suis de l'autre côté de la barrière (pas blogueuse mais qui bosse dans le marketing) il est aussi intéressant de voir que les marques sont en train de faire évoluer leur façon de fonctionner. Les grandes influenceuses sont devenues tellement chères/inaccessibles/exigeantes/peu disponibles (et ce n'est pas une critique, comme tu l'as dit, les choses changent) que les marques essaient de trouver d'autres façon de gérer leur influence. Elles se tournent donc vers des "micro-influenceuses" qui ont une communauté plus réduite mais plus ciblée et plus engagée. Je pense que c'est une bonne idée si la marque établit une vraie relation avec le blogueur/la blogueuse. A voir dans le temps...
    En tout cas, il est clair que cette vie glamour ne concerne qu'une toute petite partie de la population et que la face cachée de l'iceberg (montagne de travail, assistants, photographes, sur-sollicitation et sur-exposition) n'est pas vraiment montrée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et c'est bien dommage. le peu de fois où les blogueuses/ influenceuses internationales tentent de s'exprimer sur ces sujet, ça donne lieu à un lynchage " nan mais tu es blogueuse donc tu vas quand même pas te plaindre que les gens sonnent chez toi 15x par jour quand m^me " et j'en passe. Pour ce qui est de la micro influence, je le ressent à ma petite échelle et on sent que les marques prennent vraiment le temps d'échanger et de partager autour de leur univers ( je pense encore une fois à Cultura qui est vraiment une entreprise avec laquelle s'est extrêmement agréable de collaborer)

      Supprimer
  5. Tu as bien résumé la situation. J'ai pu voir des nanas poser des questions sur comment ouvrir un blog, sans même se poser la question du pourquoi et être complètement dépassé. Elles veulent toutes être de grandes blogueuses s'en s'imaginer que c'est beaucoup de travail à la base.Pro ou pas pro.
    Le mien n'est pas monétiser et ça me va très bien comme ça. J'écris sans pression et quand j'ai envie et surtout sur ce que je veux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, tout à fait! Les nouvelles blogueuses arrivent avec des idées préconçues par l'image que le blogging peut renvoyer. La monétisation se fait sur la base d'une audience, et l'audience vient avec le temps, la régularité, les échanges... Il ne faut pas penser à l'envers. Et comme tu le dis, c'est tellement agréable d'écrire et de poster sans pression :) Merci en tout cas d'être passée par ici Yasmine

      Supprimer
  6. J’aurais pu écrire cet article !!
    Sauf que j’ai meme abandonné les platefirmes. Je m’étais inscrite mais je be m’en sers pas, cela ne me plait pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah! je pense qu'à force d'entendre parler uniquement de monétisation, d'augmentation des performances, il est important de parler aussi du plaisir simple de bloguer pour partager, écrire. Ce que j'aime dans les plateformes c'est que tu y fais ce que tu veux finalement, tu n'es pas obligée de te positionner sur des partenariats tant qu'il n'y en a pas qui te concerne. Mais je comprends aussi que tu t'en sois retirée :)

      Supprimer
  7. C'est vrai ce que tu dis, je vois de plus en plus de jeunes filles ( dans des groupes fb ) ouvrir un blog pour gagner de l'argent. Et je crois malheureusement que c'est un mauvais départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord. C'est bloguer à l'envers pour moi.

      Supprimer
  8. Intéressant tout ça ! Moi ce qui me dérange énormément avec toutes les plateformes d'influenceurs qui débarquent c'est qu'ils demandent un minimum de 1K pour obtenir des partenariats...Ils sont gentils mais vu le nombre de blogs qui existent, atteindre es 1000 followers est extrêmement difficile et si on ne les a pas cela ne veut pas forcément dire que notre blog ne vaut pas le coup d’être lu ou mis en valeur ! Au contraire, ce serait peut-être bien d'aider les "petites communautés" à grossir plutôt que de proposer toujours aux mêmes influenceuses qui finissent par toutes ses ressembler.
    Tirer un revenu de mon blog est pour moi un rêve qui me semble bien inaccessible. Il me permettrait pourtant de quitter un job qui ne me convient plus du tout, cela me permettrait de vivre de ma passion, de pouvoir vire en accord avec mes envies et mes besoins. Cela fait 2 ans que je travaille vraiment sérieusement sur mon blog et sur ce qu'il peut (m')apporter mais c'est long, très long et lorsque l'on travaille à côté c'est difficile d'y consacrer tout le temps qu'il faudrait. Avant tout cela doit rester un plaisir et tant pis si l'on en retire pas ou peu d'argent :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est vrai que ce n'est pas évident. Et puis les blog sont de plus en plus nombreux et il est de plus en plus difficile de faire sa petite place. Maintenant, quand on regarde les blogueuses assez connues, elles sont présentes depuis 5 à 9 ans, rares sont celles qui ont su se démarquer en 2-3 ans :/ . Mis à part si tu développes un blog sur une niche extrêmement ciblée je pense qu'il faut beaucoup de temps et de régularité pour accroitre son audience et sa communauté. Mais je crois fort en toi et en tes chocolats Mélanie et je suis sure que ton projet va prendre l'ampleur qu'il mérite!

      Supprimer
  9. Pareil que toi! J'aime que mon blog soit un hobby et non mon travail, et je fais peu de partenariats! Et ca me convient tres bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je vois qu'on est nombreuses à apprécier cette douce liberté :D
      Belle semaine à toi et merci de ton passage ici :)

      Supprimer

S'inscrire à la Newsletter

* indicates required