Et puis un jour, il s'en va

11:19

Après  plus de 7 ans d'amour mon Baloo s'en est allé vers les étoiles.

Baloo lapin bélier


On a beau se dire qu'un jour il faudra bien que cela arrive, on n'est jamais prêt à ça. A ce vide, à cette douleur.

Baloo est arrivé dans ma vie quand j'avais 20 ans. Il est devenu mon coloc dans mon premier studio. Il a passé son adolescence à me rendre complètement dingo ( oui les lapins aussi pètent une pile à l'adolescence lol). Dans nos 19m2 il me rendait chèvre à monter sur le canapé pour y faire pipi 4 à 8 fois par jour, à faire bêtise sur bêtise tout en s'enfuyant en sautillant de côté tel un crabe. Et puis, il revenait, se glissait sous mes pieds pendant que je tentais de rédiger mon mémoire de DE. Il me faisait des bisous quand je m'écroulais par terre persuadée que je n'arriverais jamais à le finir ce satané mémoire, il s'allongeait près de moi et s'appuyait tête contre tête. C'était le début d'une belle amitié. On allait être là l'un pour l'autre quoi qu'il arrive.

Et ça a continué, on a vécu en duo pendant 2 ans et on a pris plus grand pour accueillir mon chéri avec nous. Nous étions une petit famille à nous 3.Petit dej ensemble Baloo sous mes pieds, pareil pendant la vaisselle , et dodo sous le lit.

3eme appart, c'est le grand luxe on se dit qu'un grand balcon ça serait quand même bien. Baloo approuve et fait des bons et des sprint à n'en plus finir. On est bien là tous les trois, on a trouvé un équilibre parfait. Oui mais...

Baloo, lapin bélier

Oui mais un jour que je retrouve Baloo en train de se lécher dans la glace, on ne peut pas s’empêcher de se dire qu'il doit se sentir bien seul quand même. On est là ok mais la journée clairement il s'ennuie. C'est décidé, on va lui prendre une chérie. ( Baloo a été castré à 6 mois bien évidemment ) Après lecture en long en large et en travers de tous les articles de Marguerite et Cie qui traitent de la cohabitation ( par ici), on décide de se lancer non sans appréhension : et si ça ne se passe pas bien? et s'il est jaloux? et s'ils ne s'entendent pas du tout?

Les questions nous n'avons pas eu à nous les poser très longtemps. Au 1er jour de l'arrivée de Bidibulle on s'est dit qu'il allait falloir respecter scrupuleusement toutes les étapes de la cohabitation et puis Bidibulle en a décidé autrement, elle s'est échappée de l'enclos et on les a retrouvé au 3eme jour collés l'un à l'autre. En langage lapinesque on appelle ça un coup de foudre.

Baloo et Bidibulle couple de lapins belier


Et nous voilà à 4. Et ça fonctionne, ça fonctionne très bien. Les 2 loulous s'aiment d'amour et passent leur temps à se le montrer et nous on est heureux simplement en les regardant dans leur bien être quotidien.

Baloo et Bidibulle couple de lapins bélier


Baloo a été malade à plusieurs reprises à partir de ses 4 ans et on a cru le perdre au moins 3 fois. Mais à chaque fois notre warrior s'en sortait à la surprise des véto. Les iléus ( ralentissement du transit) il en aura fait 7, malgré la nourriture hyper adaptée, le brossage, le soin des dents... C'est comme ça, il a développé une maladie chronique.

Quand en juillet 2015 on a décidé de partir à la quête d'un appart à acheter, nous n'avons pas cherché un appart pour nous 2, on a cherché un appart pour nous 4. La cuisine assez grande pour accueillir leur méga litière XXL et leurs gamelles, un extérieur avec un petit jardin qu'on pourrait clôturer pour qu'ils soient en sécurité. Un chez nous cozy où tout le monde trouverait sa place.

Baloo, lapin bélier

Baloo et Bidibulle couple de lapins béliers

On a vécu 10 mois de plein bonheur ici tous les 4, de bronzette au soleil, de siestes interminables dans toutes les pièces de l'appart , de séances de câlins sur la terrasse, de "honk honk honk" matinaux pour célébrer la gamelle, et de tours de stade pour fêter les aliments trop cool ; de veille sur le canapé quand Bidibulle a fait son syndrome vestibulaire, de soins et de récompense au Crusty Crunch quand Baloo faisait ses iléus, du bonheur simple et quotidien d'être ensemble. Une famille.

Baloo lapin belier

Perdre Baloo, c'est perdre un bout de moi , de nous. Son absence résonne dans tout l'appart et pourtant j'ai cette impression qu'il est partout.

Le plus dur est certainement de voir Bidibulle seule, ne pas comprendre pourquoi Baloo ne rentre pas; On lui a laissé la caisse de transport vide pour l'aider à cheminer mais la pauvre tourne en rond. On va la cocooner un maximum pour qu'elle sente bien qu'on sera là pour elle. Si Baloo a vécu seul avec nous pendant 4 ans, Bidibulle, elle, n'a jamais vécu sans lui.

Alors on va prendre le temps tous les 3 de faire notre deuil.

Baloo est une nouvelle étoile au dessus de notre chez nous, on lui souhaite d'y avoir retrouvé des méga champs de fanes de carottes, de menthe et de basilic, des tapis moelleux, des rayons de soleil juste ce qu'il faut, des Crusty Crunch à la pomme à volonté et un bidon qu'il ne lui fera plus jamais mal.

Baloo lapin bélier


On t'aime très fort mon poupou et notre tristesse est à la hauteur de tout l'amour qu'on a pour toi.

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Oh ma jolie, ton article est merveilleusement bien écrit et si émouvant. Ton amour pour les lapins transparaît à chaque ligne et chaque photo...

    RépondreSupprimer

S'inscrire à la Newsletter

* indicates required

Subscribe